France : Le "vaisseau très spécial" de la Cité des Enfants

Parmi les plus grands musées de science européens, la Cité des Sciences et de l’Industrie, à Paris, accueille près de 2,2 millions de visiteurs chaque année. En son sein, la Cité des Enfants reçoit, quant à elle, près de 600 000 enfants par an. Accessible aux petits dès l’âge de deux ans, étendue sur 1700 m2, la Cité des Enfants a pour mission de favoriser l’éveil aux sciences et techniques. Elle comporte cinq espaces thématiques : "Je me découvre", "Je sais faire", "Je me repère", "J’expérimente" et "Tous ensemble". Les trois premiers espaces s’adressent au développement des facultés corporelles, cognitives et spatiales de l’enfant. Les deux suivants proposent une ouverture au monde et aux autres.

 

Dans le cadre du renouvellement partiel de ses espaces, la Cité des Enfants a fait appel au mécénat de la Fondation Mustela. Il s’agit en particulier de réaliser un "vaisseau spécial" au cœur de l’espace "Je sais faire" : une nouvelle plateforme ludique et pédagogique.

vaisseau-special-2.jpg

vaisseau-special-2.jpg, par admin-fondation-larcade

Crédit photo : ®M Challe -EPPDCSI

 

Datant de 2007, l’espace "Je sais faire" a été organisé en petites cellules d’activité. Cette organisation s’étant révélée peu pratique vu le flux considérable de visiteurs, elle subit une importante modification à l’occasion du renouvellement de la Cité des Enfants. L’objectif est de créer un espace plus ouvert, mais conservant les éléments recueillant le plus de succès, en ajoutant de nouvelles activités.

 

Un élément majeur de "Je sais faire" sera le "vaisseau spécial", un engin onirique placé au centre, avec une structure en bois naturel et des matériaux récupérés ou détournés. Les enfants pourront faire fonctionner certains de ses éléments, bricoler et décorer : visser, emboîter, nouer, trier des matériaux et des outils, actionner des engrenages…

 

"Le vaisseau spécial" permettra ainsi aux enfants de développer les compétences suivantes : motricité fine, concentration, recherche de solutions après des essais infructueux, collaboration avec les autres pour réaliser une construction commune. En outre, les enfants pourront "piloter" le vaisseau grâce à un volant, des longues-vues et un périscope pour capitaines en herbe, un tableau de commandes… Car plus les enfants jouent à faire semblant, plus leur créativité est stimulée.

 

L’aide de la Fondation Mustela à cet important chantier de rénovation qui s'est déroulé à l’automne 2017 s’est élevée à 20 000 euros.