Episode 5

Baby blues, dépression, Accouche fait le point sur la vulnérabilité des femmes après la naissance et propose des clefs pour mieux la détecter et l’accompagner.

Un échange entre Marine Pranal, sage-femme lauréate de la Bourse de Recherche en Maïeutique en 2016 et Diane de Wailly, psychologue clinicienne et ancienne sage-femme, animé par Claire Byache, journaliste.

Cet épisode d’Accouche s’intéresse à un phénomène tabou quoique courant, puisqu’il affecte près d’une femme sur cinq : la dépression post-partum. Distincte du baby-blues, la dépression post-partum survient à distance de l’accouchement – raison pour laquelle le lien n’est pas toujours établi – à un moment où la famille proche est souvent moins présente et où le conjoint a repris le travail. Or elle peut être prévenue, parfois dès la grossesse, si les sages-femmes parviennent à repérer des facteurs de risque – isolement social ou familial, précarité économique, fragilité psychologique – et gardent à l’esprit, cependant, que toute mère peut être touchée, même en l’absence de risque a priori. Après la naissance, plusieurs signes peuvent alerter : tristesse inexplicable, pleurs soudains, sentiment d’angoisse. Consultations psychologiques, groupes de soutien à la parentalité, accueil ponctuel à la PMI peuvent alors aider la mère à surmonter l’épreuve. Et à ne surtout pas culpabiliser !

écouter d'autres épisodes

Episode 6

Accouchement par césarienne : écouter la voix des femmes

La césarienne, mal-aimée des accouchées ? Accouche balaie les idées reçues et invite à une prise de conscience des professionnels de santé et des parents sur la césarienne et sa perception dans notre société.
Episode 7

Grossesse et notion de risque

Accouche propose un échange sur la perception du risque dans l’accompagnement des femmes enceintes, leur rapport aux professionnels de santé, sages-femmes notamment, et les conséquences sur l’empowerment des mères.