Haïti : Aide d'urgence

En 2016, la Fondation Mustela a apporté une aide d'urgence à Haïti d'un montant 20 000 euros. Cette aide a été gérée par la Fondation de France.

 

haiti-aide-urgence_actions.jpg

haiti-aide-urgence_actions.jpg, par admin-fondation-larcade

 

martin-spitz.jpg

 

En charge des Solidarités internationales auprès de cette institution, Martin Spitz explique les modalités et l’objet de ce don.

 

 

 

 

1. Dans quel cadre s’inscrivent les aides d’urgence données chaque année par la Fondation Mustela ?

Depuis plus de trente ans, la Fondation de France lance un appel à la générosité publique à la suite de crises majeures pour « reconstruire la vie ». Après la catastrophe, le chargé de programme se rend donc immédiatement sur place afin d’évaluer les besoins et de repérer les acteurs locaux sur lesquels s’appuyer pour aider les populations les plus vulnérables, en partenariat avec des organisations françaises. La valeur ajoutée de la Fondation de France est cette capacité à sélectionner les projets qui auront un impact durable auprès des communautés. La Fondation Mustela partage nos valeurs et notre approche. Elle nous fait donc confiance pour distribuer les fonds et assurer l’évaluation et le contrôle sur place. Cela lui permet de ne pas gaspiller de ressources dans la sélection ni le suivi des projets menés, avec la garantie que l’argent des donateurs sera utilisé au mieux des intérêts des populations affectées.

 

2. À quels critères répondent les projets ainsi soutenus ?

Pour « reconstruire la vie » après une catastrophe, le premier principe mis en œuvre par la Fondation de France est celui de la participation des populations sinistrées : elles définissent elles-mêmes les priorités auxquelles affecter l’aide. Deuxième principe : nous ciblons les populations les plus vulnérables – enfants et femmes isolées, personnes âgées ou en situation de handicap – en veillant à être à l’écoute de leurs besoins pour éviter de plaquer de simples stéréotypes sur les actions à mener. Enfin, puisque nous intervenons en situation de post-urgence, nous soutenons des solutions durables, conciliant la souplesse dans la mise en œuvre concrète – ce qui permet de s’adapter à l’évolution des besoins des populations – et la rigueur dans le suivi des projets (rapports d’avancement, témoignages des populations, audits comptables…).

 

3. Quel est le projet soutenu par la Fondation Mustela en 2016 ?

Pour les dons effectués les années précédentes – au Népal en 2015 suite au tremblement de terre, aux Philippines en 2013 après le passage du typhon Hayan et en Haïti après le séisme de 2010 – la Fondation Mustela a privilégié des projets d’aide aux enfants, avec des volets de santé et d’éducation. Cette année, c’est le volet scolaire qui prime. Après le passage de l’ouragan Matthew qui a ravagé l’ouest d’Haïti, le 4 octobre 2016, la Fondation de France a lancé un appel à dons pressant : 90 % des habitations et des récoltes de plus de 2 millions d’habitants du pays ont été détruites ! Notre institution a donc accordé la priorité à la relance de l’agriculture et à la réparation des écoles pour permettre à l’année scolaire de reprendre rapidement. Le projet soutenu par la Fondation Mustela s’inscrit dans ce cadre : mené sur le terrain par l’association franco-haïtienne Haïti Futur, que la Fondation de France avait déjà repérée et soutenue en 2010, il permettra de réparer 30 écoles.